Financement

Le Plan de Formation

Qu’est-ce que le Plan de Formation ?

Chaque entreprise définit chaque année un ensemble d’actions de formations dont bénéficient tous les salariés. L’ensemble de ces actions constituent le Plan de Formation de l’entreprise.
Sauf cas particulier, le salarié ne peut pas refuser l’action de formation prévue par l’employeur. Il peut également prendre l’initiative de demander à suivre une formation prévue par le plan de formation de l’entreprise. L’employeur est alors libre d'accepter ou de refuser.

Qui est concerné ?

Tous les salariés sont concernés par le Plan de Formation.

À quoi sert-il ?

L’objectif est de maintenir l’employabilité du salarié au sein de son entreprise grâce à des actions favorisant :
  • L’adaptation du salarié à son poste de travail ou à son évolution
    Le développement des compétences du salarié
  • Les formations se déroulant dans le cadre du Plan de formation ont lieu pendant le temps de travail, avec maintien de la rémunération du salarié formé.
Sous certaines conditions, la formation peut se dérouler en dehors du temps de travail.

À savoir :

Vous avez droit à 58 heures de formation par an avec le Plan de Formation.

Le Compte Personnel de Formation

Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF), a été conçu afin d’augmenter le niveau de qualification des demandeurs d’emploi, des jeunes diplômés et des salariés et de sécuriser leur parcours professionnel. Il suit le salarié lors d’un changement de poste ou durant ses périodes de chômage et ce jusqu’à sa retraite.

Qui est concerné ?

Tous les salariés en contrat dans une entreprise privée bénéficient du CPF, quel que soit le type et la durée du contrat (CDD, CDI, contrat d’apprentissage, de professionnalisation, temps partiel…).
Seuls les Agents publics (fonctionnaires, contractuels de droit public, agents des chambres consulaires…) et les Travailleurs non-salariés (travailleurs indépendants, auto-entrepreneurs, artisans…) sont exclus du dispositif.

À quoi sert-il ?

L’objectif est de maintenir votre employabilité sur le marché du travail tout au long de votre carrière en développant vos compétences professionnelles.
Pour cela, vous pouvez utiliser vos heures CPF pour suivre des formations certifiantes :
  • Pendant votre temps de travail avec l’accord de votre employeur (rémunération maintenue)
  • Hors temps de travail sans l’accord de votre employeur (pas d’allocation formation)
  • Pendant votre recherche d’emploi
Vous obtenez ainsi un titre / une habilitation / une certification / un diplôme reconnu sur le marché du travail.
Le coût des formations réalisées dans le cadre du CPF est pris en charge dans la limite des conditions définies par l’organisme financeur.

À savoir :

Depuis 2019, votre CPF est crédité en euros.

Si vous n’avez pas encore ouvert votre CPF ou que vous souhaitez consulter votre compte pour connaître votre crédit d’euros, rendez-vous sur : www.moncompteformation.gouv.fr

L’Aide Individuelle de Formation

Qu’est-ce que l’Aide Individuelle de Formation ?

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) est une aide de Pôle Emploi mise en place en partenariat avec les régions. En effet, celles-ci ont pour mission le financement de la formation professionnelle.
L'AIF est accordée afin de faciliter le retour rapide et stable sur le marché de l’emploi. La formation peut être éligible quelque soit le domaine professionnel mais doit répondre aux situations suivantes :
  • Préparer à un travail
  • ET être qualifiante (CAP, Brevet de Technicien Supérieur…)

Qui est concerné ?

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier de l’AIF. Pour cela, rapprochez-vous de votre conseiller Pôle emploi. Celui-ci validera ou non votre projet au regard du contenu, des coûts pédagogiques, de la durée de l’action de formation et aussi de son efficacité pour votre retour à l’emploi.

À quoi sert-elle ?

L’AIF finance ou co-finance certaines actions de formation. Elle peut ainsi abonder votre CPF s’il ne couvre pas l’intégralité de la formation que vous souhaitez et peut compléter de nombreuses autres aides à la formation, comme les aides régionales.
Si Pôle Emploi accepte de vous reverser l’AIF, sachez que :
  • Vous continuerez à toucher l’ARE (Aide au Retour à l’Emploi), l'ASP (Allocation de Sécurisation Professionnelle) ou l'ASR (Allocation Spécifique de Reclassement) durant votre formation.
  • Si vous ne touchez pas ces aides, vous bénéficierez d’une RFPE (Rémunération de Formation Pôle emploi).

À savoir :

La durée de la formation ne peut excéder 3 ans. Cependant, les formations supérieures à 1 an seront plus difficilement prises en charge.